L’animation pastorale

HomeL’animation pastorale

L’ANIMATION PASTORALE AU SEIN DE L’ESCC

L’Enseignement Catholique se veut ouvert à tous : « On respectera donc la liberté religieuse et la conscience des élèves et des familles. La liberté est fermement défendue par l’Église » (Congrégation pour l’Éducation Catholique).
Un établissement catholique a pour mission de favoriser l’épanouissement de ses élèves en y intégrant les valeurs de l’Évangile. Par conséquent, proposer une pastorale c’est aider les élèves à trouver :

  1. leur itinéraire spirituel, en les aidant à se situer par rapport à Dieu, aux autres et à eux-mêmes.
  2. les repères dont ils auront besoin pour vivre ensemble, exercer leur liberté et respecter celle des autres.
  3. une vision du monde sensée, cohérente, nourrie de l’expérience et du témoignage de ceux qui les ont précédés.

L’action Pastorale d’un Établissement Catholique d’Enseignement se doit d’être le moteur de l’action éducative, lui apportant ce « supplément d’âme » inhérent à son caractère propre.

 

Qu’est-ce qu’un projet d’animation pastorale ?

L’enjeu d’un Projet d’animation pastorale, est de construire des propositions adaptées et progressives aux divers besoins de la communauté éducative tout en respectant le projet éducatif de l’établissement. Chacun participe à une œuvre commune et cohérente : la formation des élèves tout en gardant le sens chrétien de l’homme et de la société.

Les objectifs d’un projet d’animation pastorale ?

Le projet d’animation pastorale est basé sur 4 objectifs :

  • Faire de l’école un lieu d’éducation animé par l’esprit évangélique.
  • Offrir à tous et à chacun la possibilité de découvrir le Christ.
  • Mettre à la disposition de tous ceux qui le désirent les moyens adaptés pour grandir dans la foi.
  • Insérer l’établissement catholique et ses activités dans la vie de l’Église locale.

Qui sont les bénéficiaires d’un projet d’animation pastorale ?

Bien évidemment les enfants et les jeunes sont les principaux bénéficiaires de l’animation pastorale car elle participe à leur éducation. Toutefois, il ne faut pas oublier que l’animation pastorale concerne l’ensemble des membres de la communauté éducative : jeunes et adultes.
Pour demander aux jeunes de se poser des questions sur le sens de leur vie et de leurs raisons d’espérer, il faut que les adultes se posent d’abord ces mêmes questions.

Le projet d’animation pastorale de l’ESCC

  • Fonction d’Évangélisation

L’annonce de l’Évangile est l’action de toute la Communauté Éducative : éducateurs, parents, jeunes.
« Devenues créatures nouvelles, en renaissant de l’eau et de l’Esprit, appelés enfants de Dieu et l’étant en vérité, tous les chrétiens ont droit à une éducation chrétienne… Entre tous les moyens d’éducation, l’école revêt une importance particulière… »
« Les parents, parce qu’ils ont donné la vie à leurs enfants, ont la très lourde obligation de les élever : dans une atmosphère familiale animée par l’amour et le respect envers Dieu et les Hommes… les aider par une attention constante à atteindre le plein épanouissement de (cette) vie du Christ. »
Partant du principe que nous devons offrir aux jeunes un minimum de connaissances sur les principes des religions, une animation pastorale est proposée à tous dans les domaines suivants :

  1. Culturel : approfondir ses connaissances en donnant des clefs culturelles.
  2. Social : comprendre l’aspect multiconfessionnel de la France en favorisant l’intégration, donner des racines et éduquer à la tolérance.
  3. Philosophique : aider les jeunes à trouver ses repères, en rendant possible une vie intérieure, en initiant à une dimension spirituelle.
  • Fonction caritative

Nous devons sensibiliser les jeunes à l’ouverture au Tiers Monde et à l’Universel. Pour cela, nous devons inviter les jeunes à plus de solidarité : Solidarité entre eux et autour d’eux (ici et ailleurs)

  • Fonction liturgique

L’annonce de l’Évangile, conduit à célébrer Jésus-Christ par:

  1. Des temps de célébration et de prière : Temps fort à Noël, Pâques, fête de l’école-collège
  2. Des temps liturgiques permettant de célébrer les sacrements de réconciliation et d’eucharistie.